Les Citadelles se dressent enfin à la Lumière

Aujourd'hui, c'est mon anniversaire

Oui, aujourd'hui, c'est mon anniversaire.

J'ai 40 ans. Il est temps de sortir de l'ombre et de me montrer au grand jour, tel que je suis, et de donner visibilité aux projets qui me tiennent à coeur, ceux qui véhiculent les valeurs avec lesquelles je me sens en phase.

Un premier pas est de réinvestir mon espace numérique.

Ce wiki et cet article sont un point de départ.

Les Citadelles reprennent vie

Les Citadelles, il y a bien longtemps que ce projet est en devenir.

Quasiment aussi loin que mon premier désir de créer un site web, car déjà l'image des Citadelles m'habitait et éveillait mon inspiration. Les jeux-de-rôles, le Moyen-Âge, le merveilleux, la fantasy, la féerie, l'informatique, GNU et Linux, Internet, l'esprit des hackers, la bidouille, le plaisir d'héberger soi-même ses outils de communication avec la culture des BBS, la passion pour l'édition, les questions sur les droits d'auteur et la liberté d'expression, tous les ingrédients y étaient. C'étaient entre les années 1996 et 1997, quand j'ai eu mon premier compte informatique présent sur Internet à l'ULB, l'université où j'ai fait mes études.

Aujourd'hui, les contours de ce projet se dessinent et se redessinent, ils (re)prennent forment.

Ce site parlera des enjeux de notre citoyenneté, tant dans la sphère de la cité que dans la sphère numérique. En veillant à les étendre à nos responsabilités en tant qu'être vivants, habitant la Terre, car n'oublions pas que nos cités comme nos habitudes de vie s'inscrivent et s'écrivent sur cette Terre.

Je parlerai donc d'Internet et de l'importance de le garder neutre, ouvert, interopérable et distribué, des logiciels libres et leurs valeurs, de l'esprit communautaire qui les anime et de la création collaborative, de droits d'auteurs, de liberté d'expression, d'édition et auto-édition, de publication et auto-hébergement, de geekeries et de hacking, de technique et d'artistique, de nature et d'écologie, de santé et d'alimentation, de guérison intérieure, de philosophie et de sagesse légendaire, de contes, légendes et mythologie.

Le tout avec une bonne dose d'humour aussi, car sinon, cela deviendrait bien vite ennuyeux et morne, or j'ai envie que ce site soit vivant \o/.

Un rempart numérique et symbolique

Lorsque j'ai découvert Internet, il n'était pas encore très répandu. Pas très connu des particuliers, il a émergé du milieu académique (au départ d'un projet de l'armée américaine) et des entreprises, à ce moment, essentiellement celles du secteur des technologies de l'information.

J'ai eu la chance de le voir émerger, et de le découvrir tel qu'il est, était et que je souhaiterais qu'il soit.

Aujourd'hui, Internet est devenu largement accessible à toute une foule de gens, ce dont je me réjouis. Par contre, je suis triste de ce qu'est devenu cet Internet, de ce qui leur est servi, et vous est servi comme Internet.

Non, pas à moi. Pas à nous. Car pour un certain nombre d'entre nous, peut-être vous, Internet c'est autre chose.

Et c'est ce que j'aimerais vous faire découvrir.

Internet, dans ses fondations, c'est un réseau (net), qui relie (autant que faire se peut) à égalité des individus et des organismes entre eux à travers le globe (inter), en leur conférant des moyens de communication et de publication.

S'y cotoient alors, dans un certain un équilibre, une culture d'entraide et d'échange autonome et une culture marchande.

Ce que vous voyez d'Internet aujourd'hui, ce sont quelques fiefs imposants qui vous présentent ce qu'il y a dans leur enceinte et s'assurent que vous y restiez, en contribuant à produire dans leur enceinte, du contenu sur lequel ils gagnent un contrôle et opèrent un pistage de votre vie. Ce faisant, vous agissez, plus que souvent à votre insu, comme un appât marchandisé pour attirer d'autres.

Certains de ces fiefs qui s'accaparent toujours plus de contenu bafouent un principe fondateur du réseau : l'interopérabilité. En restreignant le contenu à leur audience, ils le cachent au reste de l'Internet. Alors, que souvent celui qui publie souhaite être lu (si c'est un souhait volontaire de publier à une audience restreinte, c'est autre chose).

Cet Internet là, je n'en veux pas.

Je m'en suis tenu à l'écart, tout en le cotoyant inévitablement.

Aujourd'hui, je fais un autre pas. Je m'installe à la frontière, pour être visible, pour dresser un rempart qui préserve Internet, ses valeurs et son esprit communautaire et collaboratif, sans nier et rejeter la sphère marchande pour autant.

Ce rempart numérique n'est cependant pas un rempart tangible, car il s'ouvre au passage, dans un souci d'interopérabilité ; il se dresse sur les bases toujours vivantes de l'esprit originel du réseau, telles les Citadelles de Légende qui dégagent toute leur splendeur, qu'elles soient entières ou en ruines.

C'est également un rempart symbolique, car je m'intéresserai aussi à ce qui mérite d'être préservé sur notre Terre, notamment la nature et ses écosystèmes. Ce rempart symbolique dessinera en quelque sorte un espace pour diffuser sereinement ce qui m'interpelle.

Je commence petit, par une petite pierre, faite de courants électriques, c'est l'ouverture de ce wiki personnel, ce premier article. S'il vous paraît un peu brut, sachez que sa simplicité de présentation est dans l'esprit des premiers pas du web. Il s'étoffera, il s'embellira certainement aussi. Un pas à la fois. Librement :-)

En attendant, par ce premier accomplissement, je suis fier de rejoindre à mon humble niveau, ceux que j'appelle les faiseurs et les faiseuses du réseau. La bonne nouvelle, c'est que nous pouvons toutes et tous agir en faiseurs ou faiseuses à notre niveau. Et, en guise de dernière touche, je ravive à nos coeurs l'Esprit des Fées, qui sont, rappelons-le, "nos petites faiseuses"….

Notes et mises à jour

Je voulais publier cet article et le mettre en ligne, le jour de mon anniversaire, et j'y suis parvenu, même s'il n'a pas forcément été lu :)

Ce qui est pas mal, étant donné ce qui me restait à faire pour mettre en oeuvre mes moyens de publication. C'est un peu plus tard que j'ai pu activer le suivi de l'historique. Alors, je le fais à la main jusqu'à cette étape, j'ai notamment procédé à quelques rectifications mineures dans le texte.

  • Sat 26 Nov 2016 12:40:37 AM CET : Première publication et mise en place opérationnelle du site Citadels
  • Mon 28 Nov 2016 10:24:00 PM CET : Activation du suivi de version, les modifications sont désormais visible dans les rubriques RecentChanges et History (à venir).